Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt, Dagoma utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.
J'accepte

Fabriquée en France Paiement 100% sécurisé Satisfait ou remboursé Garantie 2 ans Retrait gratuit en magasin

INTERVIEW D’OLIVIER CLÉMENCE, L’IMPRESSION3D AU LYCÉE SAINT-DOMINGUE

Nous avons rencontré Olivier Clémence, professeur de physique chimie au lycée français de Saint-Domingue (République Dominicaine) et responsable du club de robotique de l’école. L’impression 3D au service de projets éducatifs !

D’où est venu votre intérêt pour l’impression 3D ?

J’ai commencé à utiliser l’impression 3D par le biais du club de robotique du lycée. Un club ayant pour vocation de faire travailler les plus jeunes en groupe sur des projets qui émanent de leurs envies, et les présenter à des concours nationaux et internationaux de science. On conçoit, on fabrique, on présente… et ça marche !

Initialement le club utilisait les robots Lego Mindstorms, mais dès que les projets se complexifiaient et pour réaliser des pièces très détaillées (support de capteur, contraintes mécaniques, etc.) nous nous sommes rapidement tournés vers l’impression 3D.

Jusqu’ici, nous avons participé à 4 concours, et nous nous sommes qualifiés pour les 4 finales nationales. Un joli succès pour notre petit lycée.

Pourquoi avoir choisi Dagoma ?

Initialement, nous étions équipés en Ultimaker, qui faisait son travail correctement. Cependant, elle ne nous donnait pas entière satisfaction : la finition et les caractéristiques de la pièce étaient très bonnes, mais avec la forte humidité dans l’atmosphère, nous avons eu beaucoup de soucis d’alimentation en plastique. Le PLA d’un gros diamètre devient très cassant et nous oblige à vérifier l’impression systématiquement.

Aujourd’hui, avec la Discovery 200 qui utilise un diamètre de 1,75 mm nous n’avons plus ces problèmes. Les seuls déboires proviennent des pièces mal dessinées, mais autrement, la machine est redoutable ! Et le prix de la Discovery200 est un argument imbattable (NDA : 299€ en kit).

Olivier Clémence

Comment vous servez-vous de l’imprimante 3D au quotidien ?

Dans le cadre du club, l’imprimante permet de faire des prototypes très rapidement, de les tester et de les ajuster. Elle nous a notamment permis de réduire de 150 à 2 le nombre de pièces pour le canon d’un robot lanceur de billes.

A la maison, elle permet de créer ou réparer de nombreux objets...

Quel est l’objet imprimé dont vous êtes le plus fier ?

Je suis assez fier de la Box que nous projetons de sortir prochainement (NDA : via notre plateforme BDK), mais également du petit canon que les élèves ont fabriqué et qui les a emmené en finale des Olympiades de physique : il fonctionne très bien, répond à toutes les attentes, est compatible avec Lego, etc…

Olivier Clémence

Comment voyez vous la 3D dans 5 ans ?

Je n’ai pas de boule de cristal mais j’aimerais que son usage se généralise. Dès que les contraintes qui existent encore auront été levées, alors ce sera vraiment chouette !

En ce qui me concerne, l’usage de l’impression 3D est essentiellement centré sur ma pratique avec les élèves, je trouve cela génial de leur faire découvrir, par exemple, l’influence du pavillon d’une oreille sur la perception sonore chez les animaux. On dessine et on imprime des modèles d’oreilles différentes puis on mesure l’amplitude de l’onde sonore pour chaque modèle, on analyse et on interprète. La démarche d’investigation s’enrichi et la prise d’initiative de l’élève est facilitée.

  • Logo e-Nable France
  • Logo Lauréat Réseau Entreprendre
  • Logo Jeunes Entrepreneurs en France
  • Logo Great Place to Work
  • Logo Pass French Tech
  • Paiement sécurisé

    & Paiement 3x sans frais à partir de 299€

  • Livraison soignée

    Assurée contre la casse jusqu'à destination

  • Charte de qualité

    Engagement de confiance

  • Conseil client

    Devis gratuit & sur mesure